udc

  • La Romandie devrait remercier la Suisse alémanique

     

    Grâce à l'UDC et à l'ASIN et surtout aux suisses allemands qui en ont été convaincus, la Suisse ne fait pas partie de l'Europe à laquelle le PS et les Verts veulent encore nous faire participer.

    Souvenons-nous des commentaires de l'époque, du rideau de röstis infranchissable, des éditorialistes qui remettaient en cause la double majorité (peuples et cantons), de certains qui voulaient faire sécession etc...

    C'est bien grâce à nos concitoyen(ne)s de Suisse alémanique que nous ne sommes pas dans la mouise dans laquelle se trouvent les pays de l'UE. C'est grâce à l'ASIN et à l'UDC que nous ne nous voyons pas obligés de suivre le couple franco-allemand dans la fuite en avant d'une Union Européenne qui n'a d'Union que le nom.

    Les partisans de l'adhésion devraient nous expliquer quels sont les arguments que n'ont pas pu développer les pays membres puisque pas consultés. Ceux qui prétendent qu'il faut être à l'intérieur pour pouvoir participer aux décisions nous mentent effrontément et la preuve en est apportée par la récente décision de modification de traité. (modification pas encore ratifiée...).

    La France et l'Allemagne, surtout l'Allemagne, ont réussi à imposer à des pays même pas concernés une surveillance de leur budget par une institution dont les membres ne sont pas élus.......

    Le parlement européen n'a pas été consulté. A quoi sert-il ? Pourquoi rémunérer des parlementaires et toute l'administration y relative si ces élus ne sont pas consultés lors de si importantes décisions ?

    Et c'est à cette Europe là que certains en Suisse veulent nous faire adhérer !

    Non merci !

     

  • Réforme de la zone euro: les pays d'Europe de l'Est se fâchent

    Les pays d'Europe de l'Est non encore membres de la zone euro se sont émus lundi d'être tenus à l'écart des débats en cours sur la réforme de l'Union monétaire et menacé de soumettre à référendum leur adhésion à la monnaie commune, en principe obligatoire.

    Lire la suite

  • Simonetta Sommaruga bastonne l’économie suisse

    La nouvelle ministre suisse de la Justice Simonetta Sommaruga a adressé une volée de bois vert à l’économie helvétique pour sa passivité face à l’initiative conservatrice «pour le renvoi des étrangers criminels», soumise au vote du peuple le 28 novembre.

    (....)

    Nous avons la grande chance en Suisse d'avoir des conseillers fédéraux dont le seul but est d'être collégial....Depuis que le parlement a « chassé » Christophe Blocher du Conseil Fédéral au prétexte qu'il n'était pas assez collégial, les choses se sont clairement améliorées........La nouvelle ministre de la justice s'occupe maintenant de fustiger l'économie suisse car ces derniers ne se battent pas pour conserver en Suisse des délinquants dangereux ! Est-ce vraiment son rôle ? Ne devrait-elle pas plutôt se consacrer à son ministère, celui de la justice, donc de tout faire pour que la criminalité diminue. En expulsant les criminels un bout du chemin est fait. Probablement pas tout le chemin, mais un peu est mieux que rien.

    ....

    Il paraît que l'Europe menace à nouveau d'exercer la fameuse clause guillotine sur les accords bilatéraux liés. Sur quelle base ? Sur le fait qu'un article de loi Européenne ne serait pas respecté par la Suisse ? L'UE oublierait-elle que nous ne sommes pas membre ? Que nous n'avons à respecter que notre propre droit ?

    Que l'UE aille se faire voir ailleurs, en Roumanie par exemple.......

     

    Lire la suite

  • Lausanne veut proposer des places d'apprentissages aux sans papiers

    La ville de Lausanne veut ouvrir les portes de son administration communale aux jeunes sans-papiers de la ville. Cette décision, qui doit être soumise au Conseil communal, est une première suisse.

    Lire la suite

  • Des Genevois dressent un minaret à la Place Neuve

    Un minaret de bois et de toile peinte se dresse depuis 11h ce matin à côté de la statue du général Dufour. "Pardonnez-leur" est-il écrit sur l'une de ses faces.

    Lire la suite

  • Les relations entre la Suisse et l'UE risquent de se compliquer

    Les relations entre la Suisse et l'Union européenne (UE) risquent de se compliquer à l'avenir, prédit Michael Reiterer, ambassadeur de l'UE en Suisse. Pour le diplomate européen, l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne au 1er décembre imposera des changements de méthode.

    Lire la suite

  • Les Forces aériennes s'entraînent au vol de nuit en Norvège

    Les Forces aériennes suisses vont s'entraîner au vol de nuit à Oerland, en Norvège, avec dix avions de combat F/A 18 et deux appareils de réserve. En tout, 40 pilotes, 76 membres du personnel au sol et 16 personnes chargées de la sécurité seront engagés du 9 novembre au 4 décembre dans l'exercice.

    Lire la suite

  • Pour Doris Leuthard, "la politique agricole suisse est un succès"

    Doris Leuthard veut maintenir le cap dans la politique agricole malgré les critiques et les réserves croissantes. Les négociations avec l'UE en vue d'un accord de libre-échange sont nécessaires si on veut éviter de répéter le scénario du secret bancaire, selon elle.

    Lire la suite

  • Alerte enlèvement: le Conseil national plébiscite le projet

    Il faut créer un système d'alerte enlèvement pour les enfants, et il faut agir vite. Le Conseil national a adopté tacitement une motion en ce sens, réitérant la volonté politique d'aller de l'avant dans ce domaine.

    Lire la suite

  • Le PDC réclame à son tour un "green deal"

    Le PDC réclame à son tour un plan pour une économie suisse axée davantage vers des investissements et des mesures écologiques et durables. L'occasion, pour son président Christophe Darbellay, d'appeler au "Swiss new deal - green economy".

    Lire la suite