22/10/2011

L'argent de Khadafi

Kadhafi aurait fait sortir de Libye plus de 200 milliards de dollars

Lire la suite

Lire la suite

18/05/2010

Jean-Luc Godard exige la dissolution de la Suisse

Coutumier de la provocation, Jean-Luc Godard préconise la dissolution de la Suisse. Le cinéaste franco-suisse, qui soutient Roman Polanski, aurait aimé que ses collègues présents à Cannes, où lui-même a renoncé à se rendre, "affirment que la justice suisse n'est pas juste".

 

Lire la suite

22/01/2009

Affaire Tinner: Blocher n'a pas informé ses collègues assez vite

Le Conseil fédéral n'aurait pas dû détruire tous les documents dans l'affaire Tinner, estime la délégation des commissions de gestion. Dans son rapport, elle épingle aussi Christoph Blocher pour ne pas avoir informé le gouvernement assez vite de l'ampleur du dossier.

L'ancien chef du Département fédéral de justice et police n'a renseigné le collège qu'au coup par coup et ne lui a révélé les problèmes que tardivement, selon le rapport de la délégation, rendu public malgré l'opposition du gouvernement. Le dossier implique trois ingénieurs suisses, Friedrich Tinner et ses deux fils Urs et Marco. Ils sont soupçonnés d'avoir livré du matériel nucléaire à la Libye.

Le Conseil fédéral avait ordonné en novembre 2007 la destruction de documents en lien avec le dossier Tinner. Quand l'affaire avait éclaté au grand jour, le gouvernement avait invoqué des raisons de sécurité nationale.

Pour les besoins de son enquête, la délégation a auditionné plusieurs fois Christoph Blocher. Ce dernier lui a déclaré qu'il n'y avait "pas d'autre option" que de détruire ces documents.

Le gouvernement ne tire pas non plus son épingle du jeu. "Force est de constater qu'il avait accepté que le DFJP se limite à l'informer au cas par cas". Pour le président de la commission de gestion du National Pierre-François Veillon (UDC/VD), la gestion de ce dossier a été "catastrophique".

Etant donné les difficultés que connaît la procédure, Marco Tinner va pouvoir sortir de détention préventive, a-t-on par ailleurs appris. Le Tribunal pénal fédéral a rejeté un recours du Ministère public de la Confédération. La caution a été fixée à 100'000 francs.

Marco était le seul des trois Tinner a encore être placé en détention préventive. Son frère Urs avait été libéré en décembre dernier et son père en 2006.

C’est la faute à Blocher…On va l’entendre pour tout ce qui est arrivé en Suisse depuis 2003 !

Heureusement que la cris des subprimes est arrivée après son départ du gouvernement, sinon c’était pour lui.

On pourrait vraiment croire qu'il était seul aux commandes et que les six autres n'avaient rien à dire!

 

 

20/12/2008

Affaire Tinner: le CF opposé à la publication d'un rapport

La délégation des commissions de gestion pourrait ne pas rendre public son rapport sur l'affaire Tinner. C'est en tout cas ce que souhaite le Conseil fédéral. La délégation ne veut toutefois pas se soumettre à cette exigence.

Le Conseil fédéral a tenu cette affaire secrète dès le début, et cela pour de bonnes raisons, a déclaré Oswald Sigg, porte-parole du gouvernement sur les ondes de la radio alémanique. "La délégation ne peut pas maintenant publier son rapport contenant les détails de cette affaire".

Le conseiller aux Etats Claude Janiak (PS/BL), président de la délégation des commissions de gestion, est d'un autre avis. "La délégation est toujours d'avis que rien ne s'oppose à la publication du rapport", a-t-il dit. Il a souligné de plus que la délégation n'est pas entrée en matière sur des souhaits de modification exprimés par le Conseil fédéral.

On ne sait pas encore si le rapport de la délégation des commissions de gestion sera publié. Les commissions des deux Chambres fédérales prendront une décision en janvier, a dit M. Janiak.

Une plainte contre la Confédération a été déposée récemment à la Cour européenne des droits de l'homme dans le cadre de l'affaire du trafic de matériel nucléaire vers la Libye. L'avocat d'un des accusés critique la destruction de documents ordonnée par le Conseil fédéral.

 

Il faut simplement lire le blog de Stephane Valente :

 

 

http://doum.blog.tdg.ch/archive/2008/12/16/notre-differen...

 

 

11/12/2008

Vaud traine en justice Tamoil après une fuite d'essence à Collombey

Le canton de Vaud a dénoncé Tamoil à la justice. Une importante fuite d'essence à la raffinerie de Collombey (VS) s'est produite entre le 12 et 14 novembre. Quelque 151'000 litres d'essence se sont écoulés d'un réservoir vers la station d'épuration du site.

Lire la suite

20:53 Publié dans Justice | Tags : libye, khadafi, tamoil, valais | Lien permanent | Commentaires (0)