05/02/2009

La crise relance la chasse à la baleine

Tuer des baleines pour sauver l’économie? L’idée peut paraître pour le moins saugrenue. C’est pourtant bien la décision prise en Islande: six fois plus de cétacés pourront être pêchés cette année. C’est-à-dire 150 rorquals communs et 100 petites baleines de Minke. Et cela, jusqu’en 2014. Avec, à la clé, l’espoir de booster les exportations (principalement vers le Japon) et de créer peut-être quelques centaines d’emplois. Bref, une thérapie de choc pour remettre à flot l’un des pays les plus touchés par la crise financière. Et tant pis pour l’espèce menacée!

Lire la suite