25/11/2011

Sarkozy/Merkel: l'"écroulement de l'Italie serait la fin de l'euro"

Le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel ont dit jeudi à Strasbourg au chef du gouvernement italien Mario Monti qu'un "écroulement de l'Italie amènerait inévitablement à la fin de l'euro". C'est ce qu'a indiqué vendredi le gouvernement italien au sortir d'un conseil des ministres.

Lire la suite

12/02/2010

Grèce: la zone euro n'a "pas besoin du financement du FMI", selon Christine Lagarde

La ministre de l'Economie Christine Lagarde a jugé vendredi que le "moment de vérité" concernant la Grèce viendrait en "mars", quand les Européens viendront contrôler les efforts effectués par les Grecs pour réduire leurs déficits. Mais la zone euro n'a "pas besoin du financement" du FMI, a-t-elle assuré.

Lire la suite

18/01/2009

Nouvelle charge de l'Allemagne contre les paradis fiscaux

Le ministre allemand des finances Peer Steinbrück prévoit de durcir de manière draconienne la législation fiscale pour pénaliser les Etats encourageant l'évasion fiscale. Cette mesure pourrait quasiment bloquer les échanges commerciaux vers ces pays.

Lire la suite

07/01/2009

Différend fiscal et secret bancaire: l'Autriche soutient la Suisse

En visite à Berne, le chancelier autrichien Werner Faymann a assuré la Suisse de sa "compréhension" dans la querelle fiscale entre Berne et l'Union européenne. Il a également affiché son soutien au secret bancaire, critiqué par certains pays de l'UE.

"Nous avons beaucoup de compréhension" pour la position suisse, a déclaré M. Faymann lors d'une conférence de presse commune avec le président de la Confédération Hans-Rudolf Merz. "Nous avons toujours soutenu la Suisse, même si nos régimes fiscaux sont différents", a-t-il ajouté.

"Une économie moderne n'est pas en opposition avec le fédéralisme", a souligné le chef du gouvernement autrichien, alors que Bruxelles critique les privilèges fiscaux accordés par certains cantons aux sociétés étrangères.

M. Faymann a par ailleurs défendu le secret bancaire, une pratique qui n'est pas illégale, selon lui. "Il ne faut pas choisir entre droit et secret bancaire, il doit y avoir de la place pour les deux", a-t-il affirmé.

Il n’est pas surprenant que l’Autriche nous soutienne dans ce cas, il est probable que la Belgique et le Luxembourg ne resteront pas très longtemps sans rien dire à ce sujet. Il faut seulement rappeler à Madame Merkel que ses ministres devraient être un plus respectueux des pays limitrophes 

25/12/2008

Différent fiscal: Merz qualifie un impôt allemand de "sous-enchère"

Hans-Rudolf Merz attaque l'Allemagne dans le cadre du différend fiscal qui l'oppose à la Suisse. Le conseiller fédéral reproche à Berlin de se livrer à un "dumping fiscal", car le taux de son impôt libératoire est plus bas que celui de la fiscalité de l'épargne en Suisse.

Lire la suite