03/12/2015

France l'Etat d’urgence : ça ratisse large

Les forces de l’ordre ont effectué près de deux mille opérations depuis les attentats. Mettant à mal les libertés publiques.

La France va déroger à certains principes de la Convention européenne des droits de l’homme. La représentante française auprès du Conseil de l’Europe l’a officiellement reconnu mardi, se retranchant derrière l’article 15 de la convention de sauvegarde. Celui-ci permet à un Etat membre de contrevenir à plusieurs libertés fondamentales en cas de guerre, mais également «d’un autre danger public menaçant la vie de la nation». La proclamation de l’état d’urgence, après les attentats du 13 novembre, puis sa prolongation pour trois mois menacent de porter atteinte au droit à la vie privée (en raison des perquisitions administratives) ou au droit à la liberté de circulation (pour les personnes assignées à résidence).

Depuis deux semaines, la mesure a permis aux autorités et aux services de police de taper tous azimuts. A chaque fois, sur simple décision du ministère de l’Intérieur ou des préfectures, sans mandat judiciaire. Le cadre fixé par la loi est particulièrement extensif, évoquant un«comportement» qui «constitue une menace pour la sécurité et l’ordre publics». Le lien avec le terrorisme est parfois lointain. Un policier de la brigade des stupéfiants le reconnaît : «L’état d’urgence nous permet d’aller voir chez des dealers repérés depuis longtemps.» Ces derniers jours, l’action des autorités s’est aussi tournée vers des militants investis dans la contestation de la COP 21 (lire page 4). A Beauvau, on juge pourtant la stratégie «positive», tant sur le plan de la saisie d’armes que du recueil de renseignements. Dans les Bouches-du-Rhône, par exemple, les 85 perquisitions administratives avaient permis, jeudi, de mettre la main sur 16 armes. Onze personnes ont été assignées à résidence dans le département. Au total, sur les 1 836 opérations menées depuis les attentats, 293 armes ont été saisies, 232 personnes interpellées et 305 assignées à résidence.

Lire la suite

29/10/2013

La France, enfer fiscal pour ses contribuables mais paradis pour les étrangers?

N'importe quel suisse peut ouvrir un compte dans une banque française sans ne jamais être inquiété par le fisc....Un proche a eu pendant des années un compte en France sur lequel il détenait un placement à rendement fixe qu'il n'a jamais déclaré en Suisse. La France n'a rien eu à y redire. On peut en conclure que la France, si elle est un enfer fiscal pour ses résidents, est un paradis fiscal pour les Helvètes. Quid des autres étrangers?

La force de la France  c'est que personne n'irait imaginer que l'on puisse y cacher de l'argent........

Pas de pétrole, mais des idées les gaulois...

 

18/12/2010

Michel Sitbon: «C’est indécent!»

Les partisans du chanvrier ont convoqué hier la presse étrangère. Pour que le débat prenne une ampleur mondiale

Lire la suite

18/10/2010

Sunrise et les fonctionnaires

Sunrise fait des cadeaux téléphoniques aux fonctionnaires. Pourquoi ?

Lire la suite

07/10/2010

Assurance maladie: un nouveau projet pour combattre les injustices

Le débat sur la création d'une caisse maladie unique repart de plus belle, à peine une semaine après la dernière annonce d'une hausse des primes. La gauche, alliée à plusieurs organisations, a présenté jeudi son projet d'initiative populaire, qui devrait être lancée ces prochains mois.

Lire la suite

30/08/2010

La population suisse mal informée sur son système de santé

Les Suisses ont des connaissances très lacunaires de leur système de santé. C'est l'avis de santésuisse, dont un sondage montre que plus de 50% des personnes interrogées ne savent pas quelles sont les prestations de l'assurance de base d'une caisse-maladie.

Lire la suite

12/08/2010

Le groupe Genolier reporte son assemblée générale extraordinaire

Le groupe vaudois de cliniques privées Genolier Swiss Medical Network (GSMN) a précisé que la plainte déposée par son conseil d'administration visait Antoine Hubert, l'ancien directeur de l'entreprise. GSMN l'accuse de "corruption et de gestion déloyale".

U

Lire la suite

10/06/2010

Un ancien collègue accable Jérôme Kerviel au 3e jour du procès

"Ses actes, je ne les explique pas, je suis déçu par son comportement", a déclaré un ancien collègue trader de Jérôme Kerviel à la Société générale, au troisième jour de son procès. Il a affirmé que "tous les traders ont des limites à respecter".

 

Lire la suite

02/06/2010

Le loup en danger en Suisse

Le Conseil des Etats s'inquiète des dégâts causés par le loup. Par 18 voix contre 13, il a adopté une motion de Jean-René Fournier (PDC/VS) qui remet en cause la convention de Berne relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe.

"

Lire la suite

25/05/2010

Mini-mutineries à la prison genevoise de Champ-Dollon

Genève - La prison préventive de Champ-Dollon (GE) a été le théâtre de mini-mutineries. Des groupes de détenus ont refusé de réintégrer leurs cellules. Plusieurs heures de négociations ont été nécessaires pour les ramener à la raison.

Lire la suite