29/10/2013

La France, enfer fiscal pour ses contribuables mais paradis pour les étrangers?

N'importe quel suisse peut ouvrir un compte dans une banque française sans ne jamais être inquiété par le fisc....Un proche a eu pendant des années un compte en France sur lequel il détenait un placement à rendement fixe qu'il n'a jamais déclaré en Suisse. La France n'a rien eu à y redire. On peut en conclure que la France, si elle est un enfer fiscal pour ses résidents, est un paradis fiscal pour les Helvètes. Quid des autres étrangers?

La force de la France  c'est que personne n'irait imaginer que l'on puisse y cacher de l'argent........

Pas de pétrole, mais des idées les gaulois...

 

15/11/2011

Une idée délirante

Une fois encore une énormité est publiée sur un blog.

Résoudre la crise du logement de Genève en augmentant les impôts. Ne plus permettre une déduction fiscale, dans ce cas les frais de déplacement du domicile au lieu de travail, n'est rien d'autre qu'une augmentation de la pression fiscale.

Pour résoudre un problème genevois.

Ignorer le fait que si les pendulaires le deviennent ce n'est certainement pas pour bénéficier de déductions fiscales mais bien parce qu'il n'y a pas d'autre choix. Des logements à des prix abordables n'existent pas sur le canton où dans la proche région. La seule solution est de s'éloigner. Si en plus d'une qualité de vie dégradée, le temps passé en transport, public ou privé, n'est pas une amélioration de la qualité de vie, les pendulaires devaient être "punis" d'une non reconnaissance de leurs frais de transports, frais qu'ils ont réellement, serait une vraie injustice.

C'est dans l'autre sens qu'il faut agir. Construire des logements, les caisses de pensions ont les moyens de le faire et les rendements possibles sont avantageux par rapport aux investissements boursiers, même avec des loyers raisonnables. Il suffit pour cela de dégager des terrains à des prix abordables. Les communes en ont.

Il ne sert à rien d'essayer de trouver des solutions à des problèmes locaux avec des moyens à un niveau Fédéral!

09/12/2010

France: le Premier ministre qualifie de "vol" les révélations WikiLeaks

Le Premier ministre français, François Fillon, a dénoncé jeudi avec la plus grande fermeté les révélations du site internet WikiLeaks y voyant "du vol et du recel de vol", deux délits "condamnables" a-t-il déclaré à Moscou, où il est en déplacement.

 

Lire la suite

22/11/2010

Irlande: aide en cours de finalisation, mais la potion est amère

Des experts de l'UE et du FMI ont commencé lundi à Dublin à mettre au point les détails d'un vaste plan de sauvetage à l'Irlande, qui pourrait atteindre jusqu'à 90 milliards d'euros. Ce plan est perçu comme une "reddition" par une population largement réticente.

Lire la suite

12/11/2010

Viviane Reding aux Suisses: "Amenez vos bonnes idées"

La voie bilatérale a fait son temps, estime la vice-présidente de la Commission européenne Viviane Reding. Elle engage les Suisses "à trouver de bonnes idées" pour la poursuite de leurs relations avec l'Union européenne.

Lire la suite

03/05/2010

Télévision/radio: SRG SSR change de logo - "idée suisse" disparaît

Conséquence du rapprochement entre radio et télévision, la société SRG SSR va adapter son logo, qui ne comportera plus la partie "idée suisse". Une démarche devisée à deux millions de francs. L'entreprise a confirmé cette information du "SonntagsBlick".

Lire la suite

07/02/2010

Conflit fiscal: la Bavière étudie l'achat d'une liste de données

Le chef du gouvernement bavarois Horst Seehofer a souligné que cela ne se ferait que si ces données ont été acquises de façon légale.

 

Lire la suite

21/12/2009

La Suisse soutient financièrement une initiative du FMI en Afrique

La Suisse soutient à hauteur de 10 millions de dollars une initiative du Fonds monétaire international (FMI) en Afrique. Le projet vise à réapprovisionner les fonds destinés aux centres régionaux d'assistance technique.

Lire la suite

14/12/2009

Sarkozy cautionne l’utilisation des documents bancaires volés à HSBC

Nicolas Sarkozy a présenté en fin de matinée, lors d’une conférence de presse à l’Elysée, le grand emprunt de 35 milliards d’euros qu’il va lancer. A l’occasion de la dernière question posée par les journalistes, le président a cautionné l’utilisation par le ministère du Budget des documents bancaires volés à la HSBC de Genève par un ancien cadre de la banque.

 

Lire la suite

17/11/2009

Eveline Widmer-Schlumpf discute de l'amnistie fiscale à Rome

L'amnistie fiscale italienne ne doit pas gâcher les "rapports de bon voisinage avec la Suisse", selon Roberto Maroni. Le ministre italien de l'Intérieur a rencontré à Rome la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf, qui a rejeté l'idée de tensions entre les deux pays.

Lire la suite