23/11/2011

Les médicaments vendus en Suisse trop chers par rapport à l'Europe

Les médicaments vendus en Suisse sont nettement plus chers qu'en Europe. La marge de distribution est en moyenne 25% supérieure à celle de six pays européens comparés, selon une étude de santésuisse. Pour la faîtière des caisses maladie, le potentiel d'économie est de 300 millions de francs.

Lire la suite

15/11/2011

Une idée délirante

Une fois encore une énormité est publiée sur un blog.

Résoudre la crise du logement de Genève en augmentant les impôts. Ne plus permettre une déduction fiscale, dans ce cas les frais de déplacement du domicile au lieu de travail, n'est rien d'autre qu'une augmentation de la pression fiscale.

Pour résoudre un problème genevois.

Ignorer le fait que si les pendulaires le deviennent ce n'est certainement pas pour bénéficier de déductions fiscales mais bien parce qu'il n'y a pas d'autre choix. Des logements à des prix abordables n'existent pas sur le canton où dans la proche région. La seule solution est de s'éloigner. Si en plus d'une qualité de vie dégradée, le temps passé en transport, public ou privé, n'est pas une amélioration de la qualité de vie, les pendulaires devaient être "punis" d'une non reconnaissance de leurs frais de transports, frais qu'ils ont réellement, serait une vraie injustice.

C'est dans l'autre sens qu'il faut agir. Construire des logements, les caisses de pensions ont les moyens de le faire et les rendements possibles sont avantageux par rapport aux investissements boursiers, même avec des loyers raisonnables. Il suffit pour cela de dégager des terrains à des prix abordables. Les communes en ont.

Il ne sert à rien d'essayer de trouver des solutions à des problèmes locaux avec des moyens à un niveau Fédéral!

22/11/2010

Irlande: aide en cours de finalisation, mais la potion est amère

Des experts de l'UE et du FMI ont commencé lundi à Dublin à mettre au point les détails d'un vaste plan de sauvetage à l'Irlande, qui pourrait atteindre jusqu'à 90 milliards d'euros. Ce plan est perçu comme une "reddition" par une population largement réticente.

Lire la suite

02/06/2010

Le loup en danger en Suisse

Le Conseil des Etats s'inquiète des dégâts causés par le loup. Par 18 voix contre 13, il a adopté une motion de Jean-René Fournier (PDC/VS) qui remet en cause la convention de Berne relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe.

"

Lire la suite

11/11/2009

Fribourg: les gardes-faune mettent la main sur une jeune loutre

Une jeune loutre a été capturée lundi par les gardes-faune du canton de Fribourg dans la région du lac de Morat/Vully. La découverte est un événement exceptionnel car cette espèce protégée a disparu depuis une vingtaine d'années en Suisse.

Lire la suite

01/11/2009

Pour Doris Leuthard, "la politique agricole suisse est un succès"

Doris Leuthard veut maintenir le cap dans la politique agricole malgré les critiques et les réserves croissantes. Les négociations avec l'UE en vue d'un accord de libre-échange sont nécessaires si on veut éviter de répéter le scénario du secret bancaire, selon elle.

Lire la suite

14/10/2009

LES ENTREPRISES SAINES ACCENTUENT-ELLES LA CRISE ?

Les entreprises en bonne santé financière et peu concernée par les exportations car axées sur le marché domestique sont de fait moins ou pas touchées par la récente crise financière. Une grande partie d’entre elles ont cependant « profiter » de cette crise pour réduire, sans grande résistance des syndicats ou du personnel, leurs coûts. Elles ont donc, dans un premier temps en tout cas, amélioré leurs résultats. Ont-elles pensé que les réductions de coûts qu’elles ont réalisées se sont faites très souvent aux dépens d’autres entreprises locales. Ces entreprises ont donc, inconsciemment, accentuer la crise en mettant en danger d’autres entreprises par la non reconduction de contrats, d’achats reportés etc..

Le premier réflexe à l’approche de temps difficiles est de se mettre à l’abri. Se recroqueviller sur soi-même et attendre la fin de la tempête. Cette attitude est-elle vraiment la bonne ? Si les entreprises saines ne changent rien à leur façon de faire, ne vont-elles pas réduire la crise ? En continuant à faire circuler l’argent, ne feraient-elles pas ralentir moins vite voir pas du tout l’économie ? Dans le même ordre d’idée, si les gouvernements modifiaient les méthodes de relance en diminuant ou annulant pendant un ou deux ans les impôts sur les revenus annuels bruts inférieurs à CHF 75'000 par exemple, ce pouvoir d’achat supplémentaire pour les bas revenus relancerait plus sûrement l’économie au lieu que d’essayer de relancer l’économie par des dépenses publiques dans des domaines qui ne souffrent pratiquement pas de la crise actuelle comme le bâtiment.

08/04/2009

Le peuple aura le dernier mot sur la baisse du deuxième pilier

Le peuple aura le dernier mot sur la baisse des rentes du deuxième pilier. Le référendum contre la révision de la loi sur la prévoyance professionnelle (LPP) a été déposé avec 204'952 signatures.

Lire la suite

06/04/2009

Réseaux de soins intégrés: pression des directeurs de la santé

Les réseaux de médecins ne doivent pas se limiter à trier les patients. Les cantons veulent qu'ils assurent une gestion économe et de qualité des soins sur le long terme. Ils ont présenté un modèle visant à rendre les réseaux indépendants des assureurs.

Lire la suite

31/03/2009

Le PDC réclame à son tour un "green deal"

Le PDC réclame à son tour un plan pour une économie suisse axée davantage vers des investissements et des mesures écologiques et durables. L'occasion, pour son président Christophe Darbellay, d'appeler au "Swiss new deal - green economy".

Lire la suite