Commerce

  • Les médicaments vendus en Suisse trop chers par rapport à l'Europe

    Les médicaments vendus en Suisse sont nettement plus chers qu'en Europe. La marge de distribution est en moyenne 25% supérieure à celle de six pays européens comparés, selon une étude de santésuisse. Pour la faîtière des caisses maladie, le potentiel d'économie est de 300 millions de francs.

    Lire la suite

  • Sunrise et les fonctionnaires

    Sunrise fait des cadeaux téléphoniques aux fonctionnaires. Pourquoi ?

    Lire la suite

  • L'action Swatch en nette baisse après le décès de Nicolas Hayek

    L'action Swatch Group a clôturé mardi en nette baisse, au lendemain de l'annonce du décès de son président et fondateur Nicolas Hayek. Le titre a cédé 5,93% à 307,20 francs, dans un marché SMI lui-même en fort recul.

    Lire la suite

  • Les bourses européennes en chute après l'intervention de Bruxelles

    Les bourses européennes chutent à nouveau, après la décision allemande d'interdire temporairement les ventes à découvert des produits spéculatifs portant notamment sur les emprunts d'Etat de la zone euro. Vers 11h30, le Swiss Market Index cédait 1,51% à 6372,85 points.

    L

    Lire la suite

  • Pour Doris Leuthard, "la politique agricole suisse est un succès"

    Doris Leuthard veut maintenir le cap dans la politique agricole malgré les critiques et les réserves croissantes. Les négociations avec l'UE en vue d'un accord de libre-échange sont nécessaires si on veut éviter de répéter le scénario du secret bancaire, selon elle.

    Lire la suite

  • LES ENTREPRISES SAINES ACCENTUENT-ELLES LA CRISE ?

    Les entreprises en bonne santé financière et peu concernée par les exportations car axées sur le marché domestique sont de fait moins ou pas touchées par la récente crise financière. Une grande partie d’entre elles ont cependant « profiter » de cette crise pour réduire, sans grande résistance des syndicats ou du personnel, leurs coûts. Elles ont donc, dans un premier temps en tout cas, amélioré leurs résultats. Ont-elles pensé que les réductions de coûts qu’elles ont réalisées se sont faites très souvent aux dépens d’autres entreprises locales. Ces entreprises ont donc, inconsciemment, accentuer la crise en mettant en danger d’autres entreprises par la non reconduction de contrats, d’achats reportés etc..

    Le premier réflexe à l’approche de temps difficiles est de se mettre à l’abri. Se recroqueviller sur soi-même et attendre la fin de la tempête. Cette attitude est-elle vraiment la bonne ? Si les entreprises saines ne changent rien à leur façon de faire, ne vont-elles pas réduire la crise ? En continuant à faire circuler l’argent, ne feraient-elles pas ralentir moins vite voir pas du tout l’économie ? Dans le même ordre d’idée, si les gouvernements modifiaient les méthodes de relance en diminuant ou annulant pendant un ou deux ans les impôts sur les revenus annuels bruts inférieurs à CHF 75'000 par exemple, ce pouvoir d’achat supplémentaire pour les bas revenus relancerait plus sûrement l’économie au lieu que d’essayer de relancer l’économie par des dépenses publiques dans des domaines qui ne souffrent pratiquement pas de la crise actuelle comme le bâtiment.

  • Grippe A/H1N1: la Suisse veut 13 millions de doses de vaccins

    S'attendant à une forte poussée de grippe A/H1N1, la Suisse veut acheter 13 millions de doses de vaccins. "Tout le monde pourra ainsi théoriquement se faire vacciner", a relevé le directeur de l'Office fédéral de la santé publique.

    Lire la suite

  • Monsieur Prix veut diminuer les coûts de la santé de 800 mio par an

    Le surveillant des prix Stefan Meierhans amène de l'eau au moulin de Pascal Couchepin. Pour diminuer les coûts de la santé, il propose une série de mesures, dont un contrôle des prix tous les trois ans. Au total, M. Meierhans pense pouvoir économiser 800 millions par an.

    Lire la suite

  • Le jeux de hasard sur le net pourraient devenir légaux en Suisse

    La Suisse pourrait lever l'interdiction d'exploiter des jeux de hasard sur Internet. Le Conseil fédéral a décidé d'assouplir la loi sur les maisons de jeu. Jusqu'à dix casinos virtuels munis d'une concession pourraient voir le jour.

    Lire la suite

  • Le CH n'est plus sur les voitures

    CH..JPG

    Que font nos garagistes ? Ou plutôt pourquoi ne font-ils plus correctement leur boulot

    Lors de votre dernier service, votre garagiste vous a-t-il signalé que votre voiture n’est pas munie du CH réglementaire, CH obligatoire pour vous rendre à l’étranger ? Vous risquez une amende de plusieurs dizaines d’Euros si vous vous rendez ne serait-ce qu’en France voisine pour faire vos courses. Il suffit de se rendre dans n’importe quel parking des grands magasins à la frontière pour se rendre compte du nombre de véhicule à plaques helvétiques qui n’arborent pas le fameux CH. Evitez-vous une amende! Collez votre "CH"!

     

    Vous pourrez aussi constater que bien des voitures françaises n’ont pas non plus le « F » qu’ils possédaient dans le temps. S’ils les automobiles français ont les plaque d’immatriculations européennes, ils sont dispensés du « F » puisque ce dernier fait partie intégrante de la plaque. Dans le cas contraire, ils sont également amendables en Suisse. Nos gendarmes auraient là l’occasion de remplir les caisses de l’Etat……..