ue - Page 2

  • Libre circulation: la votation du 8 février loin d'être jouée

    L'issue du scrutin du 8 février sur la libre circulation des personnes reste serrée. Selon le deuxième sondage SSR SRG idée suisse, le "oui" reste en tête avec 50% des suffrages (+1 point) mais le camp du "non" gagne légèrement du terrain avec 43% des intentions de vote (+3).

    Lire la suite

  • Proche-Orient: Tsahal se retire, le Hamas jure de se réarmer

    Israël a commencé à se retirer de la bande de Gaza après trois semaines d'offensive contre le Hamas. Le cessez-le-feu est fragile entre les deux camps mais aucun incident n'a été signalé. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon est attendu mardi dans la région.

    Lire la suite

  • Nouvelle charge de l'Allemagne contre les paradis fiscaux

    Le ministre allemand des finances Peer Steinbrück prévoit de durcir de manière draconienne la législation fiscale pour pénaliser les Etats encourageant l'évasion fiscale. Cette mesure pourrait quasiment bloquer les échanges commerciaux vers ces pays.

    Lire la suite

  • Somalie: le CF réserve sa décision sur l'envoi de soldats suisses

    L'envoi de soldats suisses en Somalie pour combattre les attaques de pirates reste en suspens. Le Conseil fédéral tranchera probablement la question mercredi prochain, a dit son porte-parole Oswald Sigg. Des éclaircissements sont encore en cours.

    Lire la suite

  • Différend fiscal et secret bancaire: l'Autriche soutient la Suisse

    En visite à Berne, le chancelier autrichien Werner Faymann a assuré la Suisse de sa "compréhension" dans la querelle fiscale entre Berne et l'Union européenne. Il a également affiché son soutien au secret bancaire, critiqué par certains pays de l'UE.

    "Nous avons beaucoup de compréhension" pour la position suisse, a déclaré M. Faymann lors d'une conférence de presse commune avec le président de la Confédération Hans-Rudolf Merz. "Nous avons toujours soutenu la Suisse, même si nos régimes fiscaux sont différents", a-t-il ajouté.

    "Une économie moderne n'est pas en opposition avec le fédéralisme", a souligné le chef du gouvernement autrichien, alors que Bruxelles critique les privilèges fiscaux accordés par certains cantons aux sociétés étrangères.

    M. Faymann a par ailleurs défendu le secret bancaire, une pratique qui n'est pas illégale, selon lui. "Il ne faut pas choisir entre droit et secret bancaire, il doit y avoir de la place pour les deux", a-t-il affirmé.

    Il n’est pas surprenant que l’Autriche nous soutienne dans ce cas, il est probable que la Belgique et le Luxembourg ne resteront pas très longtemps sans rien dire à ce sujet. Il faut seulement rappeler à Madame Merkel que ses ministres devraient être un plus respectueux des pays limitrophes 

  • Différent fiscal: Merz qualifie un impôt allemand de "sous-enchère"

    Hans-Rudolf Merz attaque l'Allemagne dans le cadre du différend fiscal qui l'oppose à la Suisse. Le conseiller fédéral reproche à Berlin de se livrer à un "dumping fiscal", car le taux de son impôt libératoire est plus bas que celui de la fiscalité de l'épargne en Suisse.

    Lire la suite

  • Libre circulation: les effets sur la Suisse sont positifs

    Comme en Europe, l'impact de la libre circulation des personnes sur l'économie suisse est faible. Mais contrairement à ce qu'on observe chez nos voisins, ses effets sont positifs, constate une étude du KOF commandée par economiesuisse.

    Lire la suite

  • Fiscalité: le Conseil fédéral fait un pas vers l'Union européenne

    Les bénéfices des holdings devraient à l'avenir être traités de manière identique sur le plan fiscal, qu'ils soient d'origine suisse ou étrangère. Le paquet proposé par le Conseil fédéral devrait entraîner des pertes pour 500 millions de francs par an.

    Lire la suite