11/12/2011

La Romandie devrait remercier la Suisse alémanique

 

Grâce à l'UDC et à l'ASIN et surtout aux suisses allemands qui en ont été convaincus, la Suisse ne fait pas partie de l'Europe à laquelle le PS et les Verts veulent encore nous faire participer.

Souvenons-nous des commentaires de l'époque, du rideau de röstis infranchissable, des éditorialistes qui remettaient en cause la double majorité (peuples et cantons), de certains qui voulaient faire sécession etc...

C'est bien grâce à nos concitoyen(ne)s de Suisse alémanique que nous ne sommes pas dans la mouise dans laquelle se trouvent les pays de l'UE. C'est grâce à l'ASIN et à l'UDC que nous ne nous voyons pas obligés de suivre le couple franco-allemand dans la fuite en avant d'une Union Européenne qui n'a d'Union que le nom.

Les partisans de l'adhésion devraient nous expliquer quels sont les arguments que n'ont pas pu développer les pays membres puisque pas consultés. Ceux qui prétendent qu'il faut être à l'intérieur pour pouvoir participer aux décisions nous mentent effrontément et la preuve en est apportée par la récente décision de modification de traité. (modification pas encore ratifiée...).

La France et l'Allemagne, surtout l'Allemagne, ont réussi à imposer à des pays même pas concernés une surveillance de leur budget par une institution dont les membres ne sont pas élus.......

Le parlement européen n'a pas été consulté. A quoi sert-il ? Pourquoi rémunérer des parlementaires et toute l'administration y relative si ces élus ne sont pas consultés lors de si importantes décisions ?

Et c'est à cette Europe là que certains en Suisse veulent nous faire adhérer !

Non merci !