16/10/2009

Grippe porcine: la Suisse frappée par le virus H1N1

Alors que le nombre de nouveaux cas confirmés de H1N1 reste faible, la grippe saisonnière semble frapper plus tôt que d'habitude. L'Office fédéral de la santé publique pense que "pratiquement tous les patients qui consultent leur médecin pour des symptômes grippaux sont atteints du virus H1N1".


La stratégie de l'OFSP est désormais d'empêcher une explosion des contaminations. La campagne de vaccination devrait commencer début novembre. Les autorisations devraient être délivrées d'ici la fin du mois. Elles portent sur les deux vaccins de Novartis et sur celui développé par GlaxoSmithKlein.

Des essais cliniques sont en cours et Swissmedic attend encore des données des compagnies pharmaceutiques. L'institut a créé un monitoring spécial sur les vaccinations, car ces vaccins sont différents de ceux utilisés jusqu'à maintenant. Les résultats seront publiés.

La Commission européenne a autorisé fin septembre la mise sur le marché de deux vaccins, l'un de Novartis et celui de GSK. Cette décision a ouvert la voie aux campagnes de vaccination dans les pays concernés.

 

A la lecture de cette dépêche de presse, on en sait moins qu’avant….

Si j’ai bien compris, il y a peu de malades de la grippe porcine. Cependant, les malades de la grippe saisonnière sont en fait atteints par le virus H1N1 de la grippe porcine.

Etrange ce communiqué…………

23:07 Publié dans Santé | Tags : grippe, grippe porcine, h1n1 | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.