13/10/2009

Droits de l'homme: la Suisse se défend devant l'ONU

La Suisse s'est défendue devant le comité des droits de l'homme de l'ONU. Ses dix-huit experts ont critiqué notamment la "stigmatisation des étrangers" en Suisse et se sont inquiétés des conséquences de l'initiative anti-minarets.


Le comité a soulevé la question des initiatives populaires incompatibles avec le Pacte de l'ONU. Un expert a dénoncé une "campagne d'affiches sinistre" en cours à propos de l'initiative anti-minarets. Un autre a fait valoir que ce texte aurait dû être déclaré irrecevable, car ne respectant pas le droit international.

De manière générale, les autorités suisses devraient prendre des mesures contre les initiatives incompatibles avec les droits de l'homme. La délégation a répondu qu'il appartiendra aux tribunaux de trancher en cas d'acceptation de l'initiative le 29 novembre.

Des experts ont aussi critiqué la situation des requérants d'asile déboutés et qui restent en Suisse sans avoir droit à une assistance. Leurs droits fondamentaux ne sont pas respectés.

Le comité a également dénoncé les dispositions concernant les femmes immigrées victimes de violences domestiques. Elles peuvent renoncer à quitter leur conjoint violent et à chercher de l'aide de peur de perdre leur permis de résidence, a-t-il souligné.

Le comité des droits de l'homme rendra publiques ses recommandations finales le 30 octobre. Les 165 Etats qui ont ratifié le Pacte, entré en vigueur en 1976, sont tenus périodiquement de rendre compte du respect de ses dispositions.

Le directeur de l'Office fédéral de la justice (OFJ) Michael Leupold dirigeait la délégation suisse. C'est la première fois depuis 2001 que la Suisse présentait un rapport sur le respect du Pacte de l'ONU sur les droits civils et politiques aux experts du comité.

C’est fort de café !!!!!!!

Le comité des droits de l’homme de l’ONU voudrait restreindre les droits d’un peuple libre, des citoyennes et citoyens d’une démocratie, au nom des droits de l’homme ! C’est un peu l’hôpital qui se moque de la charité !

De plus, lorsque l’on voit la nationalité de ces « experts » en droits de l’homme, il faut vraiment se demander ce que la Suisse est allé faire dans ce « Machin » qu’est l’ONU ! Devons nous réellement rester membre de cette organisation internationale et financer des comités comme celui-ci ?

 

 

Voici la liste des membres actuels de ce comité :

Name

Nationality

Mr. Abdelfattah AMOR

Tunisia

Mr. Mohammed AYAT

Morocco

Mr. Lazhari BOUZID

Algeria

Mr. Prafullachandra Natwarlal BHAGWATI

India

Ms. Christine Chanet

France

Mr. Ahmad Amin FATHALLA

Egypt

Mr. Yuji IWASAWA

Japan

Ms. Hellen KELLER

Switzerland

Mr. Rajsoomer LALLAH

Mauritius

Ms. Zonke Zanele MAJODINA

South Africa

Ms. Iulia Antoanella MOTOC

Romania

Mr. Michael O'FLAHERTY

Ireland

Mr. José Luis PEREZ SANCHEZ-CERRO

Perú

Mr. Rafael RIVAS POSADA

Colombia

Sir Nigel RODLEY

United Kingdom

Mr. Fabián Omar SALVIOLI

Argentina

Mr. Krister THELIN

Sweden

Ms. Ruth WEDGWOOD

United States of America

Comment notre gouvernement et notre parlement peuvent tolérer pareil gaspillage d’impôts ?

Est-ce vraiment le rôle de certains de ces pays de nous donner des leçons de droits de l’homme ?

 

Qu’a fait ce comité pour la libération de nos deux compatriotes retenus en Libye ?

Que dit le rapport de ce comité sur ce pays justement ?

Les commentaires sont fermés.