07/10/2009

Le maire d'Annemasse (F) porte plainte contre le président de l'UDC

Le maire d'Annemasse (F) va porter plainte en France pour incitation à la haine raciale ou propos xénophobes contre le président de l'UDC Genève, Soli Pardo. Celui-ci a fait publier un encart publicitaire, dans la "Tribune de Genève" de lundi, parlant de la "racaille d'Annemasse".


Une action devant la justice française est possible car le quotidien genevois est largement distribué en France et dans le Genevois en particulier, a indiqué la mairie. Pour ce qui est d'une plainte pénale en Suisse, un cabinet d'avocats genevois a été sollicité pour voir si une infraction est constituée au regard du droit helvétique.

Pour le maire d'Annemasse Christian Dupessey, la ligne rouge est franchie. Même s'il estime être face à "un épiphénomène dû à la surenchère électorale au sein de l'extrême droite genevoise", il entend défendre l'honneur des 30'000 Annemassiens et de tous les frontaliers et Hauts-Savoyards qui se sont sentis salis par ce dérapage.

Des centaines de Genevois ont envoyés des courriels exprimant leur indignation profonde, a indiqué le directeur de cabinet du maire Philippe Colomb. De son côté, le Mouvement Citoyens Genevois surfe sur la vague. Son président, Eric Stauffer, somme les maires d'Annemasse et de la commune voisine d'Ambilly de débattre publiquement de "leurs manquements à l'égard de Genève".

Quant au Conseil d'Etat genevois, il a pris connaissance avec consternation du contenu des campagnes menées par certains partis. Il partage "l'émotion des Annemassiens qui sont touchés par le caractère xénophobe, humiliant et stigmatisant de slogans basés sur des amalgames infondés", a affirmé son président David Hiler.

L'encart publicitaire controversé, paru lundi sur une demi-page, s'en prend à la ligne ferroviaire CEVA en ces termes: "Le CEVA? Un nouveau moyen de transport pour la racaille d'Annemasse! Expulsons les criminels étrangers! Ne leur offrons pas encore un accès à Genève!".

Les votations ou élections dans les quelles s’implique un tant soit peu l’UDC est du pain béni pour les autres partis et pour les médias. Dès que l’UDC fait campagne (est-ce voulu ?) le sujet du scrutin devient forcément la forme du message de l’UDC. Pas le fonds. Les médias ont cette capacité à faire monter en épingle une forme de message qui en fait n’intéresse pas grand monde. En dehors des médias eux-mêmes qui a fait l'amalgame entre les voyous d'Annemasse et tous les habitants d'Anemasse? Que ce soit l’annonce de l’UDC genevoise au sujet du CEVA ou l’affichette de l’UDC à propos des minarets (qui y a vu des missiles?), seuls font parler d’eux les contenants. C’est ainsi tellement plus facile d’évacuer le fonds du débat…

Est-ce aux contribuables genevois et confédérés de financer les transports publics destinés aux frontaliers?

Est-il nornal dans un pays laïc (mais d'origine chrétienne) que des minarets soient interdits (ou autorisés)?

 

Commentaires

"Est-ce aux contribuables genevois et confédérés de financer les transports publics destinés aux frontaliers?"

L'écononmie suisse que l'on veuille ou non a besoin de cette main d'oeuvre qui fait défaut aux entreprises.Sans vouloir être anti-bagnole,le seul problème de la part des frontaliers est quand même son flot de véhicules journalier.Alors si ce CEVA peut facilité le transit,pourquoi pas .Et n'oublions pas que des suisses sont aussi frontaliers.

Quand à l'affiche en question,ce-là porte à confusion je comprend la réaction du maire d'Anemasse. On est plus à l'image où l'on peut interpréter ce que l'on veut,mais bien verbale,même si l'on sait que ce-là au fond vise les délinquants.

D.J

Écrit par : D.J | 07/10/2009

Je réponds 2x NON aux questions. Dois-je me sentir xénophobe, raciste, intolérante, fermée, hargneuse, frustrée, j'en passe et des meilleurs ... pour autant.

Bah il paraîtrait que OUI, selon certains et certaines.

("_")

Écrit par : Loredana | 07/10/2009

Enfin... quelqu'un pour qui l'objectivité dépasse l'idéologie. Je suis en tout point d'accord avec votre analyse du traitement médiatique de l'actualité et l'udc n'est ici qu'une occasion de le confirmer.
Le plus intéressant c'est que la structure même de la page d'accueil des blogs de la tribune confirme parfaitement vos propos. Il est 22h et toutes les notes qui abondent dans le sens de l'opinion de la Tdg, ou qui n'ont rien de politiquement urgent à dire, ont été reprises en invité ( bénéficiant donc d'une plus grande visibilité ) alors que les notes divergentes ( la votre de même que la mienne notamment, cf. les 24 morts de France Télécom et le gouvernement genevois sur nocommento ) sont laissées en "fond de cale" sous la rubrique derniers blogs modifiés. L'orientation et la sélection sont donc ici manifestes. Il y a déjà un processus de sélection dans la liberté d'expression. Et pour une partie qui prétend lutter contre la ségrégation, ça pose quand même un petit problème...

Il reste encore du chemin à faire...

Mais rappelons nous de la grande leçon aristotélicienne, quoi qu'il arrive il est dans l'ordre des choses que l'éthique ait le dernier mot.

Démocratiques salutations.

nocommento

Écrit par : nocommento | 07/10/2009

Les commentaires sont fermés.