06/10/2009

"Racaille" d'Annemasse: le maire de la ville va déposer plainte

L'encart publicitaire de l'UDC sur la "racaille" annemassienne aura des suites judiciaires. Le maire d'Annemasse va porter plainte pour diffamation et insultes racistes contre le parti. Christian Dupessey ne sait pas encore s'il va actionner la justice française ou suisse.


(...)

A Genève, l'encart publicitaire controversé, paru lundi sur une demi-page dans le cahier région de la "Tribune de Genève", s'en prend à la ligne ferroviaire CEVA en ces termes: "Le CEVA? Un nouveau moyen de transport pour la racaille d'Annemasse! Expulsons les criminels étrangers! Ne leur offrons pas encore un accès à Genève!".

Le maire d'Ambilly (F), Guillaume Mathelier, a également réagi à la campagne publicitaire de l'UDC. Il a tenu à affirmer son soutien au maire d'Annemasse "au nom de la solidarité d'une agglomération en mouvement" et a condamné les extrémistes qui "s'arc-boutent sur des positions xénophobes et rétrogrades".

L'argumentaire divise l'UDC genevoise. Nombreux sont ceux qui en veulent à son président Soli Pardo. L'avocat avait déjà été l'auteur d'une affiche controversé contre le partenariat enregistré.

 

Est-il étonnant que les autorités d’Annemasse aient cru bon de porter plainte contre le parti du centre genevois ? Alors que ces mêmes autorités savent pertinemment que nombre de « leurs voyous » viennent en Suisse faire leurs méfaits. Peut-être que puisque la Suisse offre du travail à nombre de travailleurs frontaliers, ces autorités pensent que Genève doit en payer le prix en acceptant les délinquants de cette région. Le maire d’Ambilly vivant les mêmes problèmes que son homologue d’Annemasse le soutient sans retenues. Mais qu’en pensent les contribuables d’Annemasse ? Les frontaliers ? Ont-ils eu le sentiment d’être considérés comme de la racaille ou au contraire se sont-ils sentis solidaires des genevois agressés (les frontaliers le sont également) par la racaille dénoncée par l’UDC ? Comment ces frontaliers habitant Annemasse définissent ils les bandes organisées qui fréquentent les barres de certains quartiers d’Annemasse ? Poser ces questions c’est y répondre…….

Les commentaires sont fermés.