23/09/2009

PROMESSE TENUE

Giscard dissipe les doutes sur une idylle avec Lady Diana


L'ancien chef d'Etat français Valéry Giscard d'Estaing a dissipé les spéculations entourant son roman. Il a assuré avoir "inventé" l'idylle entre un président français et une princesse du pays de Galles rappelant Lady Diana.

"J'ai inventé les faits, mais pas les lieux ni les décors", déclare "VGE", 83 ans, dans une interview à l'hebdomadaire "Le Point", le jour même de la sortie de son roman "La princesse et le président". Il affirme que c'est Lady Diana elle-même qui est à l'origine de ce livre.

"Au départ, c'est une idée de Lady Diana. En 1994, alors que nous parlions des histoires d'amour entre les dirigeants des grands pays, elle m'a conseillé: 'Pourquoi n'écrivez-vous pas un livre autour de cela?", déclare-t-il.

M.Giscard d'Estaing affirme avoir soumis "quelques idées" à la princesse qui, en juin 1997, l'a "invité à consacrer (ses) loisirs à l'écriture du livre".

"Six semaines plus tard, elle rencontrait sa mort tragique dans le souterrain de la place de l'Alma. J'ai considéré que c'était une promesse dont je devais m'acquitter", dit l'ex-président, ajoutant avoir "voulu lui rendre hommage".

Interrogé sur la nature réelle de ses rapports avec la princesse qui font "fantasmer" le lecteur, il répond: "N'exagérons rien. Je l'ai connue un peu, dans un climat de relation confiante".

La description minutieuse de l'aventure, son contexte et le caractère des protagonistes, ainsi que l'épigraphe "Promesse tenue" laissaient s'insinuer un doute sur le caractère imaginaire du récit et avaient donné lieu à de nombreuses spéculations.

 

Tout est dans le « Promesse tenue » !!

Lorsqu’ un politicien tient une promesse, il veut que cela se sache à tout prix…..

C’est vrai que c’est tellement rare !

Les commentaires sont fermés.