23/04/2009

Le Credit Suisse est à nouveau bénéficiaire

Le retour dans le vert du Credit Suisse, après son déficit record de 8,22 milliards de francs sur l'année 2008, était attendu, mais pas dans cet ordre de grandeur. Le Credit Suisse fait mieux que l'UBS qui a annoncé une perte nette de 2 milliards de francs sur trois mois.


Ces résultats démontrent le succès de la stratégie intégrée, s'est félicité le patron du Credit Suisse Brady Dougan en conférence téléphonique. La banque peut aussi se réjouir du regain de confiance de ses clients.

Les produits nets ont triplé, passant à 9,55 milliards de francs. Les actifs sous gestion ont en revanche diminué de 13,5% sur un an, à 1121 milliards de francs.

Les résultats trimestriels de la grande banque sont marqués par le redressement de sa banque d'affaires (investment banking), touchée par la crise financière. Le secteur est redevenu rentable, avec un bénéfice avant impôts de 2,4 milliards de francs contre une perte nette de 3,4 milliards un an plus tôt et de 7,4 milliards sur les trois derniers mois de 2008.

Regroupant la gestion de fortune et la banque de détail, le private banking a enregistré un bénéfice avant impôts de 992 millions de francs, soit 25% de moins qu'au 1er trimestre 2008. Mais la division peut se réjouir d'un afflux d'argent de 11,4 milliards de francs. La banque va continuer à investir dans la croissance de ce secteur tant à l'échelle internationale que dans les activités en Suisse, a souligné M. Dougan.

C’est la confirmation que le Crédit Suisse avait mieux analysé et compris les risques des subprimes il y a maintenant 2 ans. Alors que l’UBS s’entêtait sur ce marché, le CS le quittait. Les résultats actuels nous montrent qu’une grande banque a les moyens encore aujourd’hui de dégager du profit. Les clients ne s’y trompent pas puisque le CS augmente sa part de marché.

C’est encourageant pour l’UBS qui, certes avec du retard, s’est engagée sur le chemin de la prudence.

Le CS bientôt numéro un de la banque en Suisse ?

Qui aurait parié là-dessus il y a 5 ans ?

20:28 Publié dans Banque, Bourse, Economie, Suisse | Tags : ubs, bns, cf | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.