14/03/2009

Sévères critiques de Doris Leuthard envers l'OCDE

La Suisse a appris jeudi que l'OCDE projetait depuis une semaine de la mettre sur la liste des Etats non coopératifs en matière de fiscalité, a indiqué Hans-Rudolf Merz. La pratique dérange Doris Leuthard: elle reproche à l'organisation d'avoir agi dans le dos de Berne.

 


Lire la suite de l'article

 

Les organismes internationaux : une grande foutaise ?

 

Alors que Madame Leuthardt se plaint (avec raison) de la position de l’OCDE en ce qui concerne le secret bancaire suisse, il est utile de rappeler que d’après le fonctionnement de l’OCDE, les décisions sont prises par consensus. Visiblement cela n’a pas été le cas cette fois !
Il me semble tout à fait inutile et pervers de rester dans une organisation internationale qui ne respecte ni ses statuts ni ses membres. La Suisse doit immédiatement se retirer de cette organisation. De plus, la convention que le ministre-président Merz dit avoir accepté mentionne dans on préambule :

« Convaincus dès lors que les Etats ne doivent pas prendre des mesures ni fournir des renseignements d'une manière qui ne soit pas conforme à leur droit et à leur pratique et doivent tenir compte du caractère confidentiel des renseignements, ainsi que des instruments internationaux relatifs à la protection de la vie privée et au flux de données de caractère personnel ».

Donc le gouvernement se met en contradiction avec cette convention en l’acceptant. Notre droit ne permet pas en l’état de se mettre en conformité avec cette convention.

Dans cette histoire, la Suisse a subi le racket de la France et de l’Allemagne. Plutôt que de se défendre et de refuser de passer à la caisse, le CF a capitulé. Que la honte soit sur ce collège gouvernemental.

 

 

Une autre question se pose : Que fait le département de Madame Calmy Rey ? N’est-ce pas à nos diplomates de se tenir au courant de ce qui se passe dans les organismes auxquels nous appartenons ? Comment se fait-il que l’OCDE ait pu prendre une décision comme de mettre la Suisse sur une soi disant liste noire sans que nos services soient informés ?

La ministre en charge du DFAE a une fois de plus failli à sa tâche. Probablement qu’elle s’occupait encore du département d’un autre conseiller Fédéral !

 

 

 

Commentaires

Non non, Madame CR s'occupait de son égo et tout le monde sait que cela lui prend énormément de temps vu son volume...

Écrit par : bidouille | 15/03/2009

Les commentaires sont fermés.