11/03/2009

Les juifs de Suisse demandent à Berne de boycotter la conférence

Plusieurs organisations juives de Suisse exigent que Berne boycotte la Conférence contre le racisme Durban II si l'actuel projet de résolution n'est pas modifié. Ce projet "instrumentalise" selon elles la Conférence en une "tribune antisémite".


Le projet élaboré sous la houlette de la Libye, de l'Iran et de Cuba "est en contradiction totale avec le but initial et les conditions de son application", dénoncent l'Association Suisse-Israël (ASI), la Fédération suisse des communautés israélites (FSCI) et la plate-forme des juifs libéraux de Suisse (PJLS) dans un communiqué.

La conférence de suivi de Durban, qui doit se tenir du 20 au 24 avril à Genève, est hautement controversée. L'ébauche du document final se montre critique envers Israël en raison de l'occupation des territoires palestiniens. Israël, les Etats-Unis, le Canada et l'Italie ont déjà annoncé qu'ils ne participeraient pas à la rencontre.

Le Conseil fédéral décidera "en temps utile" de la participation de la Suisse à la conférence, a indiqué un porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères. La Suisse est actuellement engagée dans la préparation de cette rencontre, visant notamment à mettre en oeuvre le programme d'action contre le racisme de Durban.

Berne attend que la conférence traite les différents thèmes de "manière équilibrée", a précisé le porte-parole. Elle ne doit pas devenir une plateforme visant une "situation spécifique" au Proche-Orient.

 

Il est temps que la Suisse se montre cohérente avec elle-même. Si nous réclamons, à juste titre, de pouvoir participer à la réunion du G20 afin de nous y défendre, il me semble correct de participer à la réunion de Durban pour y défendre notre point de vue également.

20:38 Publié dans Associations, Monde | Tags : juifs, palestine | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.