02/03/2009

Genève: Eric Stauffer révoqué du conseil d'administration des SIG

Le Conseil d'Etat genevois a révoqué le député du Mouvement Citoyens genevois Eric Stauffer du conseil d'administration des Services industriels de Genève (SIG). Le gouvernement l'accuse de violations graves et répétées des devoirs d'administrateur.


"Je constate malheureusement qu'un élu du peuple qui dérange l'ordre établi et dénonce les magouilles étatiques se retrouve viré avec effet immédiat", a déclaré M. Stauffer. Le député va recourir contre cette révocation et promet d'aller jusqu'au Tribunal fédéral s'il le faut.

Lors de son mandat aux SIG, le député a fait feu de tout bois contre les bonus distribués aux cadres de l'entreprise, dénoncé le salaire de son président, trop élevé à ses yeux, et a fait scandale en apprenant que les SIG voulaient importer des déchets napolitains.

L'enquête a démontré qu'Eric Stauffer avait violé gravement et à de réitérées reprises ses devoirs d'administrateur, a relevé l'exécutif genevois. Les manquements de l'administrateur sont également apparus "de nature à porter un grave préjudice aux relations que l'entreprise entretient avec EOS et GAZNAT", selon lui. En résumé, M. Stauffer n'a pas respecté ses devoirs de fidélité, de diligence et de confidentialité.

 

Si j’ai bien compris les raisons du licenciement de M. Stauffer, c’est que ce dernier a préféré être fidèle à ses électeurs plutôt qu’au SIG.

Doit-on en penser que le gouvernement genevois attache plus d’importance aux entreprises étatiques qu’aux représentants du peuple et au peuple souverain ?

Commentaires

Depuis quatre ans déjà, je fréquente une salle de spectacle vétuste qui joue régulièrement les jeudi et vendredi un remake inspiré des "Sept salopards" qui met en scène un alcoolo, deux marginaux amoureux, un parano et un socialo. Alors, quelques fois pour rompre la monotonie du consensuelle débat, un ancien héros de l’Histoire suisse qui (n’est pas Werner Stauffacher) mais bien Eric Stauffer, ce dernier nous donne la saveur d’assister à autre chose de bien plus palpitant au sein de ce plenum, avec lui nous avons droit à des moments de vérité que seul le citoyen genevois inspiré apprécie à sa juste valeur aussi notre cher Eric Stauffer il faut le défendre et bien entendu voter pour le MCG. Cela relève du travail de nos citoyen. Merci à notre vaillant « Winkelried » !.

Écrit par : Henry Rappaz | 03/03/2009

Les commentaires sont fermés.