24/02/2009

Politique climatique: l'UDC veut faire marche arrière

L'UDC profite de la crise pour exiger que la Suisse fasse marche arrière en matière de politique climatique. Elle prône l'abrogation de la loi sur le CO2 entre 2010 et 2012.


Une nouvelle réglementation ne devrait pas aller plus loin que les engagements internationaux. L'UDC ne manque en outre pas de remettre fortement en doute la théorie du réchauffement climatique.

Dès lors, Berne doit limiter ses efforts visant à restreindre les émissions de CO2. De telles mesures ne sont raisonnables que si elles s'inscrivent dans un processus coordonné au niveau mondial auquel participent tous les pays les plus pollueurs comme la Chine, l'Inde et les Etats-Unis, estime le parti.

Forte de cette argumentation, l'UDC pose une série d'exigences. La loi sur le CO2, et donc la taxe, devrait être abrogée à la fin de la période réglementée par le protocole de Kyoto, à savoir 2010 ou au plus tard 2012. L'idée d'une affectation partielle de la taxe à la rénovation de bâtiments doit être abandonnée. Pour décharger le contribuable, la taxe doit en outre être exemptée de TVA.

Concernant l'après Kyoto, la Suisse ne devrait participer à un nouveau protocole que si les gros producteurs de CO2 s'y engagent à réduire leurs émissions. La réglementation suisse ne devrait pas aller plus loin que l'engagement international.

 

Voici une preuve que l’UDC n’est pas « contre » les étrangers, la mesure proposée ferait sans doute augmenter le nombre de camions européens choisissant de traverser la Suisse par route plutôt que par la France ou l’Autriche ou le rail…

Commentaires

je ne pensais pas qu'il était possible de contredire l'une des vérités les plus avérées. La Suisse a pris 1.5 degré depuis 50 ans et c'est plus que prouvé.

Je me demande ce qu'il ont dans la tête ces UDC je pense que c'est plus de la provocation...

"Voici une preuve que l’UDC n’est pas « contre » les étrangers..." mais c'est drole l'UDC est contre les étrangers qui vienne s'installer chez nous et je me souviens d'avoir entendu certain UDC(à juste titre) critiquer le fait que beaucoup de camion passaient par la suisse car les péages des autoroutes de nos pays voisins sont trop cher.

Écrit par : michel | 01/03/2009

Michel, ne cherche pas à comprendre, tu n'as jamais rien compris et tu ne comprendras jamais rien !

Écrit par : cheval | 02/03/2009

Les commentaires sont fermés.