03/02/2009

L'alcool, un problème important de santé publique en Valais

La consommation d'alcool chez les jeunes Valaisans reste préoccupante. C'est ce que révèle mardi un rapport sur la santé des écoliers du canton âgés de 11 à 15 ans. Une situation qui appelle des mesures énergiques de prévention.


Selon le rapport de l'Observatoire valaisan de la santé, en 2006, 18% des garçons valaisans de 11 à 15 ans ont déjà été ivres au moins deux fois. En comparaison, la moyenne suisse romande est de 12% et la moyenne nationale de 11%, indique le canton.

Chez les filles, les chiffres récoltés sont moins élevés mais sont également supérieurs à la moyenne suisse. Une situation qui appelle la mise en place de programmes de prévention efficaces et ciblés.

Dans le Haut-Valais par exemple, la guerre est déjà déclarée à ceux qui vendent de l'alcool à ceux qui n'en n'ont pas encore l'âge. "En collaboration avec la police cantonale, nous procédons depuis 2008 à des achats-tests", explique Jean-Daniel Barman, secrétaire général de la Ligue valaisanne contre les toxicomanies.

La première fois, le vendeur pincé reçoit un avertissement mais il écope d'une sanction ferme en cas de récidive. La pratique sera étendue au Valais romand en 2009.

En ce qui concerne la consommation de tabac et de cannabis, les programmes de prévention nationaux et cantonaux ont apparemment porté leurs fruits. Après une période de hausse, la proportion de fumeurs a en effet chuté en Valais comme en Suisse.

Selon le rapport de l'Observatoire valaisan de la santé, en 2006, le Valais compte 6% de fumeurs réguliers, garçons et filles âgés de 11 à 15 ans, contre 18% des filles et 12% des garçons en 2002.

Le Valais colle aussi au reste de la Suisse en ce qui concerne la violence en milieu scolaire: elle est en augmentation entre 2002 et 2006 autant chez les garçons que chez les filles.

Si on prend conscience que l’on parle de valaisans, on se rend compte que rien n’a changé dans ce canton ! Les proportions étaient sans doute les mêmes il y a 50 ans en arrière…..

Les commentaires sont fermés.