29/01/2009

Le froid persistant attire les cigognes au zoo de Bâle

Le zoo de Bâle accueille cet hiver un nombre exceptionnel de cigognes sauvages. Au lieu d'en nourrir une bonne douzaine comme les autres années, l'institution en régale jusqu'à 32. Le sol gelé les empêche de trouver de la nourriture ailleurs.

Animal migrateur, la cigogne passe généralement l'été en Europe centrale et l'hiver en Afrique. Disparue de Suisse, l'espèce y a été réimplantée dans les années cinquante. Deux cents couples couvent en Suisse entretemps et une douzaine profitent l'hiver de la restauration du zoo, rappelle celui de Bâle.

Les sols étant gelés depuis avant Noël, le nombre de candidats à une portion de poisson blanc peut aller jusqu'à 32 autour de l'étang, précise le zoo. Les individus volent aussi au-dessus des immeubles de la ville. Dès que le dégel sera amorcé et qu'ils pourront se nourrir eux-mêmes, le service de restauration pour cigognes sera abandonné.

Le mois de janvier a été froid avec deux fois plus de jours ne dépassant pas la marque du zéro degré sur le plateau que d'ordinaire, révèle SF Meteo. Les températures sont restées de 1,2 à 2,1 degrés en-deça de la moyenne des dernières années.

La Brévine (NE) n'a pas failli à sa réputation de "Sibérie suisse". Le mercure y a plongé à -27,8 degrés. Comparé au record absolu de -41,8 degrés mesuré le 12 janvier 1987, le mois n'en est pas moins resté plutôt clément.

Soit les cigognes ont compris que nous allions refuser l’extension de la libre circulation dans 10 jours et ont préférés rester en Suisse plutôt que de retourner en Afrique en sachant très bien que si elles sont plus ou moins discrètes, les fonctionnaires en charge de l’immigration vont attendre une quinzaine d’années avant de se rendre compte qu’elles n’ont pas le droit d’être ici et n’arriveront plus à les expulser. La population à ce moment prendra fait et cause pour elles. Soit elles se prennent pour des corbeaux et se comportent comme ces derniers sur certaines affiches…

Et puis à bâle, elles sont nourries et logées à l'oeil, pourquoi ne pas en profiter ? 

Les commentaires sont fermés.