20/01/2009

Les bancaires font plonger Wall Street au jour de l'investiture d'Obama

La Bourse de New York a lourdement chuté mardi, emportée par la dégringolade des valeurs financières qui a balayé les espoirs suscités par l'investiture du président Barack Obama: le Dow Jones a lâché 4,01% et le Nasdaq 5,78%, selon les chiffres définitifs de clôture.


Le Dow Jones Industrial Average a perdu 332,13 points, à 7.949,09 points, et l'indice Nasdaq, à dominante technologique, 88,47 points, à 1.440,86 points.

L'indice Standard & Poor's 500, plus représentatif de par sa composition élargie, a abandonné 5,28% (44,90 points) à 805,22 points.

Le volume d'échanges a été étoffé, alors même que le pays et le monde entier étaient focalisés sur l'entrée en fonction du nouveau président américain.

La hausse attendue par nombre d'opérateurs pour l'occasion n'a toutefois pas eu lieu.

"On a eu un peu d'enthousiasme lié à Obama fin décembre et au début de l'année", a rappelé Art Hogan, de Jefferies.

Mais le marché a cédé le jour même de son investiture face à la déferlante des sociétés qui publient des informations négatives et à l'ampleur des problèmes auxquels l'économie doit faire face, selon l'analyste.

L'effet Obama tant attendu a été balayé par la chute des valeurs bancaires, dans le sillage de la dégringolade de la banque britannique RBS qui avait perdu 70% lundi à la bourse de Londres.

Les trois valeurs bancaires entrant dans la composition de l'indice Dow Jones ont connu un calvaire: Bank of America a dégringolé de 28,97% à 5,10 dollars, Citigroup de 20,00% à 2,80 dollars et JPMorgan Chase de 20,73% à 18,09 dollars.

Le marché obligataire a également baissé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans est remonté à 2,345%, contre 2,304% vendredi soir, et celui à 30 ans à 2,947% contre 2,894%

Les bourses américaines ont-elles voulus faire un dernier nettoyage avant l’arrivée aux commandes de Barak Obama ou l’ont-elles simplement accueilli à leur façon ? C’est à dire en disant :

Il faut se mettre au boulot tout de suite mon gars!

 

(Il est à noter que pour les investisseurs suisses et européens, la hausse du dollars compense en grande partie la baisse de la bourse d'aujourd'hui...)

 

 

23:08 Publié dans Bourse | Tags : djii, s and p, smi, cac, dax, footsie, nasdaq | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.