18/01/2009

Assurance maladie: les médecins reprennent l'idée d'une liste noire

Les médecins sont las de voir leurs factures passer par pertes et profits lorsqu'elles concernent des patients qui ne paient pas leurs primes maladie. La Conférence des sociétés cantonales de médecine demande la création d'une liste noire des mauvais payeurs.


Pour les médecins, la situation n'est pas tenable. En 2007, les caisses maladie ont refusé de rembourser les factures de 90'000 personnes, ce qui signifie que ni les médecins ni les hôpitaux ne se voient payer leurs prestations.

En connaissant la situation du patient par rapport à sa caisse maladie, les médecins pourraient décider de refuser de le traiter ou lui demander une avance. A l'exception toutefois des cas d'urgence.

Il est normal que les médecins se sentent abandonner par l’Etat dans ces cas. Qui en effet admettrait de travailler sans être rémunéré pour son travail ? Une solution possible serait que les primes d’assurances maladies soient retenues directement sur les salaires. De cette façon, il n’y aurait plus de mauvais payeurs «  volontaires ». Seuls les chômeurs et sans travail se verraient avoir la possibilité de ne pas payer les primes dues. Les indépendants seraient aussi dans ce cas, mais pour eux la crainte des poursuites est fortement dissuasive puisqu’ elle entraînerait probablement la fin des crédits et par la même de l’activité.

 

Dans le même ordre d'idée, la transparence des comptes des caisses maladies ne devrait pas faire l'objet de discussion comme c'est le cas maintenant. Les assurés doivent avoir accès aux comptes des entreprises qui fixent et encaissent les primes.

Les commentaires sont fermés.