04/01/2009

Un millier de personnes à Berne pour "une Palestine libre"

Environ 1000 personnes ont manifesté à Berne contre les attaques militaires israéliennes dans la bande de Gaza et pour "une Palestine libre". Autorisée, la manifestation s'est déroulée pacifiquement.

Les participants, dont de nombreuses familles, se sont rendus jusqu'à l'ambassade d'Israël. Les accès à l'ambassade étaient bloqués par des dizaines de policiers.

Sur des banderoles, les manifestants condamnaient les attaques israéliennes. On pouvait notamment y lire "Israël = Terroriste" ou "Gaza terminera-t-il en camp de concentration ?", a constaté une journaliste sur place, qui a évalué à un millier le nombre de participants. La police cantonale l'a pour sa part estimé à 800.

De nombreuses personnes agitaient des drapeaux palestiniens. Les manifestants scandaient des slogans en faveur d'une Palestine libre. Dans la foule se trouvaient les conseillers nationaux verts Geri Müller (AG) et Daniel Vischer (ZH).

 

Est-il vraiment utiles d’aller manifester pour une Palestine libre alors que la première chose que les palestiniens ont fait lorsque Israël a quitté la bande de Gaza, c’est de se battre en les factions pour « diriger » ce bout de terrain. Le groupe politique du président élu des palestiniens s’est fait « viré »  manu militari par le Hamas de la bande de Gaza. La seule liberté que voulait le Hamas, ce n’était pas celle du peuple, mais la maîtrise du flux d’aides internationales à destination de Gaza.

La deuxième liberté étant celle de lancer des roquettes sur le territoire israélien sans que celui-ci puisse répondre ! Si il est sans doute vrai que la réponse militaire de Tsahal est disproportionnée, elle est compréhensible. Quel Etat accepterait d’être sans arrêt bombardé ? Quel Etat resterait sans rien faire dans la situation d’Israël ?

 

 

Les commentaires sont fermés.