26/12/2008

Eglise occupée à Zurich: les clandestins célèbrent aussi Noël

L'occupation d'une église dans la vieille ville de Zurich par des sans papiers s'est poursuivie durant Noël. Les autorités de l'Eglise réformée entendent reprendre les négociations avec les occupants.


L'ambiance durant les cultes de Noël tant mercredi soir que jeudi était bonne, a indiqué la pasteure de l'église, Renate von Ballmoos. L'église était les deux fois bien remplie, comme les années précédentes. Mais l'ambiance était un peu différente. Sérieuse en raison de la situation particulière des personnes, mais aussi parce que l'Eglise estime que l'occupation de l'établissement n'est pas une bonne solution.

Les autorités ecclésiastiques maintiennent leur revendication que les occupants du bâtiment doivent quitter les lieux samedi. De nouvelles négociations sont prévues samedi matin, a précisé Mme von Ballmoos.

Ce vendredi après-midi, les sans papiers devraient tenir une assemblée générale, a dit Sibylle Dirren, porte-parole du collectif de soutien des sans papiers. Mais il est d'ores et déjà clair que les occupants ne veulent pas quitter l'église samedi. Les sans papiers sont très motivés.

Depuis environ une semaine, quelque 150 sans papiers occupent l'église zurichoise. Les occupants et le collectif de soutien entendent attirer l'attention sur la situation précaire des sans papiers. Ils revendiquent notamment une pratique plus humaine pour les cas de rigueur.

 

Ces clandestins sont gonflés. Ils ne respectent pas nos lois, mais veulent quand même rester en Suisse, ce pays qu’ils accusent de ne pas les recevoir correctement. Qu’ils soient cohérents et qu’ils retournent chez eux. L’Eglise zurichoise n’a pas à négocier quoi que ce soit avec ces délinquants.

Il s’agit là d’une grossière tentative de chantage sur une population en pleine fête religieuse. Ces gens ne méritent aucun respect pour une telle attitude. Il est étrange que le PDC qui devrait être concerné au premier chef ne réagissent pas plus vivement devant cette occupation illégale.

 

 

Commentaires

Vous savez que la compassion est un sentiment noble ?

(oui, je sais, la phrase ci-dessus contient un mot dont la signification vous échappe)

Écrit par : Djinius | 26/12/2008

La cohérence, comme le bon sens, n'existe plus.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 27/12/2008

@Djinius
Vous avez raison quant à la noblesse de la compassion, c'est pour cela qu'il ne faut pas en user à tort et à travers, en favorisant des délinquants au détriment de vrais personnes dan le besoin d'asile. Les squatters de l'Eglise zurichoise sont des personnes à qui le statut de réfugiés n'a pas été accordé! Non seulement ils ne respectent pas la décision de nos fonctionnaires en charge de ces dossiers, mais de plus ils se rendent coupables d'occupation illégale à une période de l'année très importante pour les chrétiens. C'est une forme de chantage inacceptable! Ils doivent être renvoyés immédiatement

Écrit par : salegueule | 27/12/2008

Les commentaires sont fermés.