21/12/2008

Elections communales: la mairie de Delémont passe en mains PDC

Pierre Kohler s'est emparé de la mairie de Delémont, fief de la gauche depuis 56 ans. L'ancien conseiller national PDC a devancé de 303 voix le maire Gilles Froidevaux. Le PDC remporte un 2e succès en conservant la mairie de Porrentruy.

Candidat de dernière minute, Pierre Kohler a réussi à 44 ans son pari. L'ancien conseiller national n'aura jamais perdu une élection dans sa carrière. Il a obtenu 2413 voix contre 2110 à son adversaire. Celui qui se présente comme le candidat du changement a focalisé le vote protestataire et mené une campagne de proximité.

"Je serai le maire de tous les Delémontains", assure M. Kohler. "Je bénéficie d'appuis de la droite jusqu'à l'extrême gauche". Le vainqueur de la course à la mairie estime que sa personnalité et le "réseau" de contacts dont il dispose en Suisse ont largement contribué à sa victoire.

"Les gens savent que je suis un bon défenseur de la région", a ajouté ce politicien imprévisible qui voit sa carrière rebondir une nouvelle fois après qu'il eut annoncé en 2007 qu'il ne briguait pas un nouveau mandat au Conseil national pour, avait-il alors affirmé, s'occuper de sa famille.

Le Conseil communal de Delémont reste néanmoins à gauche avec deux PDC, dont le maire, 1 PS, 1 PCSI et 1 CS-POP. Mais le Parti socialiste est le perdant des élections à Delémont en abandonnant des sièges à l'exécutif et au législatif sans compter la perte de la mairie. La participation a atteint 53,5%.

Le PDC enregistre une autre victoire en conservant la mairie de Porrentruy, 2e ville du canton du Jura. Le maire sortant Gérard Guenat a recueilli 1255 voix contre 1139 à son adversaire chrétien-social Thomas Schaffter, fils du ministre de l'environnement et de l'équipement.

Un PDC qui remplace un socialiste, de nos jours c’est presque la même chose.

 

 

18:30 Publié dans Politique | Tags : pdc, ps, jura, élection | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Effectivement, sur l'échiquier des partis, le PDC est le parti arrivant juste à la droite des socialistes. Viennent t'ensuite tous les partis bourgeois de droite, tiré vers leur droite par les programmes populistes et sécuritaires de l'UDC.

Écrit par : Djinius | 22/12/2008

Les commentaires sont fermés.