20/12/2008

Le Grand Conseil genevois adopte un budget 2009 excédentaire

Le Grand Conseil genevois a adopté le budget de fonctionnement 2009 de l'Etat. Celui-ci affiche un léger excédent de revenus de 15 millions de francs, pour des charges totalisant un peu plus de 7,5 milliards de francs.


Seuls quelques UDC, qui souhaitaient que l'Etat serre encore plus sa ceinture, ont refusé le budget. Le reste du parlement a suivi le gouvernement au terme d'un débat qui a duré toute une journée. Une politique anticyclique a par ailleurs été mise en place. Elle se traduit par des investissements en nette hausse.

Les investissements prévus l'an prochain s'élèvent ainsi à quelque 720 millions de francs. Des dépenses qui doivent permettre d'atténuer la crise économique qui se profile et qui va immanquablement frapper le canton. L'ombre de la mauvaise conjoncture a d'ailleurs plané au-dessus des discussions.

Le grand argentier David Hiler a annoncé des temps plus durs: "2010 va être très difficile", a-t-il averti. L'Etat de Genève devra maintenir le niveau de ses investissements, poursuivre des réformes coûteuses et concrétiser une baisse d'impôts de 200 millions de francs qui profitera en premier lieu aux familles.
 

David Hiler a raison, 2010 sera difficile. Non seulement il faudra concrétiser la baisse d’impôts de 200 millions, mais il faudra se rendre à l’évidence que le budget 2009 n’aura pas été tenu et que l’excédent prévu se verra être transformé en déficit énorme.

D’un autre côté, Genève a l’habitude des trous béants !

Les contribuables genevois du secteur tertiaire, particulièrement ceux des banques vont probablement payer entre 25 et 30% d’impôts en moins cette année déjà. Ils ne paieront pas plus l'an prochain. Les banques elles-mêmes vont baisser leurs contributions dans le même ordre d’idée. Ce sera sans doute la même chose pour les assureurs. Etrangement, seule une partie de l’UDC l’a compris mais n’a pas su convaincre les autres partis. La facture sera salée…

 


14:00 Publié dans Genève | Tags : budget, udc, pdc, prd, ps, mcg | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.