10/12/2008

Une pièce estimée à 400'000 francs se vend à 2 millions

Est-ce que les experts chargés d’estimer cette pièce de monnaie ancienne sont les mêmes qui expertisent les titres dits « pourris » qui se trouvent dans les coffres de banques, dont l’UBS, depuis quelques temps et qui leur causent tant de déboires ? Si oui, on peut acheter sans risque des actions de titres bancaires, le potentiel de bénéfice à réaliser sur ces actifs là est sans pareil !

Les commentaires sont fermés.