07/12/2008

Obama investira massivement dans les infrastructures

Le président élu des Etats-Unis, Barack Obaman, a promis d'effectuer les plus gros investissements dans les infrastructures américaines depuis les années 50. Il a aussi promis de développer sensiblement l'accès à internet.


Ces deux mesures s'inscrivent dans le plan de relance de l'économie que M. Obama s'est engagé à mettre en oeuvre dès son investiture le 20 janvier, et qui devrait selon lui permettre de créer 2,5 millions d'emplois.

"Il nous faut renouveler nos autoroutes de l'information. Il est inacceptable que les Etats-Unis soient au 15ème rang pour l'installation de réseaux à bande large", a estimé M. Obama, en rappelant que "c'est le pays qui a inventé internet". Une action dans ce domaine est indispensable pour "renforcer la compétitivité des Etats-Unis", selon M. Obama.

Dans son allocution, M. Obama a fait allusion aux très mauvais chiffres du chômage diffusés vendredi, avec un taux de 6,7% en novembre et la perte de 533'000 emplois, "le pire mois en plus de 30 ans".

Parmi les autres mesures prévues, il a cité une vaste modernisation des établissements scolaires. Le plan prévoit également "un effort massif d'économies d'énergie dans les bâtiments publics" pour récupérer "des milliards de dollars", en changeant les équipements de chauffage et d'éclairage, alors que le gouvernement américain "paye la plus grosse facture énergétique au monde".

La cinquième mesure annoncée concerne le système de santé. "Nous ferons en sorte que chaque cabinet médical et hôpital utilise les technologies les plus modernes et dispose des données électroniques des patients pour éviter des erreurs et économiser des milliards de dollars chaque année", a-t-il indiqué.

Le président sortant George W. Bush a admis pour la première fois vendredi que les Etats-Unis étaient entrés en récession.
 

 

Le président Obama, plus d’un mois avant sa prise de pouvoir, indique clairement que les USA vont suivre la voie tracée par ses prédécesseurs, l’endettement. Si les investissements qu’il compte faire sont sans doute une nécessité absolu, il ne dit pas comment il va financer ces dépenses. Il espère simplement récupérer des milliards de dollars. La Chine pourra-t-elle continuer à prêter de l’argent aux USA alors que son économie ralenti aussi ?

Commentaires

L'internet, tout d'abord n'est pas une invention américaine mais du CERN.
Ensuite, qui est encore fou d'investir un centime aux USA ?
Il rêve.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 07/12/2008

Les commentaires sont fermés.