04/12/2008

Centrales nucléaires: socialistes et Verts annoncent un référenedum

Dès l'annonce par Axpo et FMB du dépôt de deux demandes pour la construction de nouvelles centrales nucléaires, les opposants sont montés aux barricades. Le PS et les Verts en particulier annoncent un référendum.


Pour le Parti socialiste, il s'agit de "projets du siècle dernier". Le PS "résistera par tous les moyens démocratiques à sa disposition contre toute nouvelle installation". La technologie atomique est chère, dangereuse et pénalise les générations futures en leur laissant le problème des déchets, ajoute le PS.

Le groupe parlementaire des Verts a pour sa part organisé en fin de matinée une action de protestation sur la Place Fédérale. Au besoin, le Parti écologiste lancera un référendum avec l'Alliance non au nucléaire, a-t-il indiqué. Il prône le développement des énergies renouvelables et l'efficacité énergétique.

Les voisins allemands s'inquiètent aussi de ces projets: pour les autorités de Waldshut, "de nouvelles centrales dans la zone près de la frontière ne sont pas acceptables.

La commune argovienne de Döttigen, qui abrite la centrale nucléaire de Beznau, est favorable au projet. Mais elle exige une tour de refroidissement plus basse et entend bien tirer un profit financier de Beznau III.

Du côté des milieux économiques, on salue aussi le projet d'Axpo et des Forces motrices bernoises. (FMB). La Suisse consommera de plus en plus pour les transports publics, les pompes à chaleurs et les véhicules électriques, souligne economiesuisse.

L'Union du commerce et de l'industrie du canton de Berne évoque "un pas positif" afin de combler la pénurie d'électricité à venir. Elle salue également le maintien des emplois dans le canton, voire la création de nouvelles places de travail.

Pour les Radicaux bernois, une nouvelle centrale à Mühleberg est nécessaire pour assurer l'approvisionnement à long terme du canton de Berne.

Il y a deux points intéressants dans cet article :

 

La technologie atomique est chère, dangereuse et pénalise les générations futures en leur laissant le problème des déchets, ajoute le PS.

Le PS est  bien moins inquiet pour les générations futures lorsqu’il s’agit de dépenser de l’argent que le contribuable n’a pas encore gagné. Il endette les générations futures sans trop de remords !

 

Les voisins allemands s'inquiètent aussi de ces projets: pour les autorités de Waldshut, "de nouvelles centrales dans la zone près de la frontière ne sont pas acceptables.

Il semble que nos voisins allemands s’occupent de plus en plus de ce qui se passe en Suisse plutôt que de régler leurs problèmes ! Après les impôts, après les avions au départ ou à destination de Kloten, les centrales nucléaires suisses. Ont-ils oublié qu’ils ont perdus la guerre et que même à l’époque ils n’avaient pas conquis la Suisse ?

 

 

Les commentaires sont fermés.